Site des écoles de La Tour-de-Peilz

Pages de la rubrique


Consulter ou télécharger le règlement de la bibliothèque

Heures d'ouverture :

MatinAprès-midi
Lundi8H - 12H1513H30 - 17H00
Mardi8H - 12H1513H30 - 16H45
Mercredi - 14H00 - 16H45
Jeudi8H - 12H1513H30 - 16H45
Vendredi8H - 12H1513H30 - 17H00

Les coups de coeur de la bibliothèque

Avril le poisson rouge de Marjolaine Leray


Les états d'âme désopilants d'un poisson rouge qui en a assez de tourner en rond dans son bocal et rêve d'évasion...
Voici un album pour enfants, drôle, vraiment drôle, plein de finesse et de décalages parodiques... pour les adultes.
Donc à lire plutôt par les plus grands !

Auteur : Laurence Felley, le 11/11/2013 à 11h36

Petite poucette de Michel Serres


Le monde a tellement changé que les jeunes se doivent de tout réinventer ! Pour Michel Serres, un nouvel humain est né, il le baptise " Petite Poucette ", notamment pour sa capacité à envoyer des messages avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, - le passage aux nouvelles technologies - tout aussi majeure, s'accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises. Devant ces métamorphoses, suspendons notre jugement. Ni progrès, ni catastrophe, ni bien ni mal, c'est la réalité et il faut faire avec.Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître... mais il faut lui faire confiance !

Auteur : Laurence Felley, le 11/11/2013 à 11h32

Genesis de Sebastiao Salgado et Leila Wanick Salgado


En plus de 32 voyages à pied, à bord d'avions légers, de navires de haute mer ou de canoës, ou même de montgolfières, dans un froid mordant ou une chaleur asphyxiante, et parfois dans des conditions dangereuses Salgado a réalisé une série d'images montrant une nature, des animaux et des peuples indigènes d'une beauté à couper le souffle. Grâce à sa maîtrise du monochrome, qui rivalise avec celle du virtuose Ansel Adams, Salgado fait entrer la photographie noir et blanc dans une autre dimension; les nuances de tons de ses oeuvres, le contraste entre le clair et l'obscur, évoquent les tableaux de grands maîtres de la peinture comme Rembrandt et Georges de La Tour. Une toile scintillante semble déposée sur la terre, avec un maillage si complexe que même les détails les plus simples semblent infinis.
Après s'être rendu là où personne n'était jamais allé, et avoir consacré tant de temps, d'énergie et de passion à la réalisation de cet ouvrage, Salgado considère Genesis comme sa «lettre d'amour à la planète.»

Auteur : Laurence Felley, le 11/11/2013 à 11h24

Strom, le collectionneur d’Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas


Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte oeuvre pour protéger l'humanité : la confrérie des Chevaliers de l'Insolite. Elle préserve le secret de l'existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. Aujourd'hui, l'organisation recrute la prochaine génération de chevaliers. Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit. Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d'un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur...

Auteur : Laurence Felley, le 11/11/2013 à 11h22

Rikimini de Marie-Sabine Roger Un album sur la différence, la solitude et l’importance de l’amitié


Rikimini était petit, tout petit et tout rikiki et cela lui attirait les moqueries de ses camarades de classe. En fait, ses seuls amis étaient son écharpe, sa scie, son bonnet rouge et ses moufles de laine, ils l'accompagnaient partout. Et pourtant, Rikimini ne désirait rien de plus, un ami, aussi petit soit-il... et il passait beaucoup de temps à le chercher dans le bois voisin, à plus forte raison pendant les vacances, moment où sa solitude était encore plus lourde à porter. C'est ainsi qu'après une nuit de grand vent, il s'enfonça au cœur de la forêt profonde et trouva, entre la grande allée et la mare aux canards, qui l'attendait en silence, quelque chose de chaud, dans sa fourrure rousse... un gros doudours...

Auteur : Laurence Felley, le 11/11/2013 à 11h16

[Pages d'administration] * [Code et design : FD 2009] * [Logo : Laurie Schwendi 2007] * [Dernière modification : 22 juin 2018]